[5 règles d’or pour « Bien manger » #3]

Pour bien manger, privilégiez des aliments ayant une valeur nutritionnelle. Cela signifie quoi? Que ces aliments vous apportent des vitamines, des minéraux, des fibres … et pas seulement des calories. Vous apportez ainsi de l’énergie à votre organisme mais aussi des nutriments qui lui sont indispensables.
Alors, comment faire ? Limitez les aliments « pourvoyeurs » de calories vides tels que les produits raffinés : sucre blanc, farine blanche, riz blanc pour du sucre complet, de la farine semi-complète, intégrale, complète, du riz basmati, du riz rouge … Pas de privation mais des aliments ayant une valeur nutritionnelle !
Evitez également les plats industriels (du gras et du sucre mais pas grand chose d’autres), la plupart des sodas ou même les jus de fruits.

Et oui, cuisinez vos « petits plats maison », il n’y a rien de tel pour prendre soin de soi:)

Connaissez-vous le kombucha ?

C’est une boisson pétillante et acidulée qui est fermentée à partir de levures et de bactéries (des bonnes bactéries, bien sûr) et réalisée à base de thé vert ou noir. Elle peut être parfumée avec du gingembre, une touche de fruits rouges…
Cette boisson est naturellement faible en calories et se trouve donc à l’opposé des sodas qui eux contiennent beaucoup de sucres, d’édulcorants ou d’additifs. A ce titre, sa consommation ponctuelle est intéressante en plus de son goût.

Elle est en vente dans des magasins bio et quelques fois en supermarchés. Elle est souvent qualifiée de « boisson santé » car elle contient des probiotiques (bactéries pouvant favoriser la digestion, anti-inflammatoire …), des anti-oxydants et des polyphénols lorsqu’elle est à base de thé vert.

D’autres vertus lui sont attribuées mais celles-ci ne sont pas encore scientifiquement prouvées sur l’Homme comme son action sur le diabète de type II (action sur la glycémie) ou sur le cancer.
Il faut toutefois préciser qu’elle contient une faible quantité d’alcool* en raison de la fermentation. Cette boisson est donc déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants.

Le kombucha, une boisson à découvrir et vous vous l’avez déjà goûtée ?

*l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Atelier : Arrêter les régimes pour commencer à mincir

Du pep’s dans votre assiette vous propose un atelier pour apprendre à dénouer le vrai du faux autour des régimes et de l’alimentation. Quelles sont les bonnes pratiques alimentaires pour mincir ? Et comment trouver son rythme et se simplifier la vie au quotidien pour manger bien, bon et gourmand.

Et découvrez avec Céline, créatrice de la boutique “La nature dans tous les sens” comment rééquilibrer la dimension psycho-émotionnelle (pulsions alimentaires, peurs, confiance, découragement…) pour favoriser la perte de poids (et son maintien) grâce aux fleurs de Bach et aux huiles essentielles.

Inscrivez-vous dès maintenant par téléphone au 07.79.58.36.64, par mail à veronique@dupepsdansvotreassiette.fr ou au 09 83 37 17 32

Samedi 30 janvier de 14h30 à 16h – Lieu : La nature dans tous les sens, 43 rue Poincaré à Dunkerque. Participation : 35€/pers

Prenez soin de vous et à très bientôt !

De délicieuses madeleines à mettre dans le cartable de nos enfants

Voilà, ils ont repris le chemin de l’école ! Alors pour qu’ils fassent le plein d’énergie et les chouchouter, voilà une recette de madeleines gourmandes.

Pour une dizaine de madeleines
Ingrédients
2 œufs
80g de sucre complet (j’ai utilisé du muscovado)
3 cuillère à soupe de lait
120g de farine
5 g de levure chimique
140g de beurre
Parfum au choix : vanille, fleur d’oranger, citron …


Préparation
Battez les œufs avec le sucre. Le sucre muscovado est composé de gros grains, vous pouvez les intégrer sans problème car ils vont fondre à la cuisson. Ajoutez ensuite le lait, la levure avec la farine tamisée. Versez le beurre fondu et le parfum de votre choix. Laissez reposer 2 heures au réfrigérateur. Préchauffez le four à 210°C. Versez la pâte dans les moules à madeleines. Ils doivent être remplis à ras bord. Enfournez 5 minutes à 210°C puis 5 minutes à 180°C. Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche.

J’adore cette recette car elle donne des madeleines bien gonflées que l’on a plaisir à croquer:)

De délicieuses barres chococacahuètes

Ingrédients

  • 170g de flocons d’avoine
  • 60g de sirop d’agave
  • 50g de beurre de cacahuètes
  • 30g d’huile de noisette
  • 1 pincée de sel
  • 90g de chocolat pâtissier

Préparation

Préchauffez votre four à 150°C

Dans un saladier, mélangez les flocons d’avoine (de petites tailles c’est mieux), le sirop d’agave, l’huile de noisette, le beurre de cacahuètes, la pincée de sel.

Dans un plat rectangulaire, mettez un papier sulfurisé et versez votre préparation qu’il faut tasser. Enfournez pour 20 min. Les flocons d’avoine doivent être dorés.

A la sortie du four, posez dessus vos carrés de chocolat qui vont fondre tout seuls. Lissez le chocolat fondu sur toute la surface et mettez 2 heures au réfrigérateur.

Vous pouvez ensuite découper vos barres de céréales. Elles se conservent 3 à 4 jours au réfrigérateur.

En quoi cette recette est-elle saine et gourmande ?

Les matières grasses qu’elle contient sont intéressantes sur le plan nutritionnel. Et rappelons-le, notre organisme a besoin de bonnes matières grasses.

Tout d’abord, parlons de l’huile de noisette. Elle contient principalement des acides gras mono insaturés. Ceux-ci font baisser le taux de LDL-cholestérol (appelé le « mauvais » cholestérol). Ils contribuent à réduire les risques de maladies cardiovasculaires et d’hypertension et régulent les réactions inflammatoires. Pour être sûr.e de sa qualité, il faut choisir une huile vierge extra, obtenue par pression à froid, idéalement certifiée bio. Et en terme de goût, chocolat et noisette, c’est drôlement bon … !

Que penser du beurre de cacahuètes ?

Pareil ! Il contient de bonnes matières grasses. Il s’agit en majorité d’acides gras insaturés bénéfiques pour la santé. Soyez vigilant à l’achat de votre pot de beurre de cacahuètes, il doit être sans sucre ajouté, sans additif et 100% cacahuètes.

Et pour info, le beurre de cacahuètes est moins calorique que le beurre fait à partir de lait de vache. Et oui, c’est surprenant mais j’ai bien vérifié les étiquettes. Alors, c’est quand même l’idéal pour être gourmand.e !

Et le sucré dans tout cela !

Le goût sucré est apporté par le sirop d’agave qui a un index glycémique bas. Il évite le pic de sucre dans le sang qui est nocif (et pose problème pour les personnes diabétiques) et donne souvent envie de consommer encore plus de sucre (c’est ce qui fait que l’on mange la totalité d’un paquet de biscuits industriels). Par ailleurs, le sirop d’agave a un plus fort pouvoir sucrant que le sucre donc on en utilise moins ce qui diminue le nombre de calories.

Enfin pour finir, des céréales complètes !

Les flocons d’avoine sont une source de glucides – carburant indispensable à notre organisme, à index glycémique bas. Donc c’est plutôt sympa pour la qualité de notre alimentation. De plus, ils contiennent des protéines végétales, des acides gras insaturés, des vitamines, des minéraux et des fibres. Et même si l’on n’est pas fan des céréales ou des flocons d’avoine (si un bol de porridge ne vous met pas en appétit), c’est une bonne manière pour les goûter et voire même les apprécier.

[5 règles d’or pour « Bien manger » #2]

Et voilà le retour … des règles d’or pour « Bien manger » #2

Alors, j’ai décidé de vous parler des fruits et légumes. Alors, oui, des fois, cela est lassant d’entendre à tout va et systématiquement « Pour votre santé, manger 5 fruits et légumes par jour ». Ca commence à sonner comme une injonction ou limite comme une menace ! Plus sérieusement, ils sont indispensables à notre santé. Crus, cuits, secs, fermentés, ils nous apportent des vitamines, des minéraux, des fibres, de l’eau …

Pour vous donner un repère, les légumes doivent remplir la moitié de notre assiette pour une alimentation équilibrée. Et pour notre bonheur, il existe une grande diversité de légumes, quasiment de toutes les couleurs (et donc avec des qualités nutritionnelles différentes) et avec une palette de saveurs très large. D’un point de vue général, ils sont bien digérés, ils contribuent à l’équilibre de notre microbiote intestinal et ils régulent le taux de sucre dans le sang grâce aux fibres (facilitant également le transit intestinal).

Du coup, privilégiez les fruits et les légumes de saison, locaux si possible et déclinez les dans une multitude de recettes pour plus de plaisir.

Car n’oubliez pas : soyez gourmands.es, soyez curieux.ses, il est possible de bien manger et manger bien:)

A la semaine prochaine pour la prochaine règle d’or du « Bien manger » et d’ici là prenez soin de vous:)

[5 règles d’or pour « Bien manger » #1]

Aujourd’hui, je vous propose de commencer une série de sujets sur l’alimentation saine. Des conseils simples qui sont une invitation à vous questionner : est-ce que j’applique déjà ce conseil ? Que puis-je encore améliorer dans mon alimentation pour allier équilibre et plaisir de manger ?

Rendez-vous toutes les semaines pour découvrir 1 règle autour du « Bien Manger » et échanger sur nos pratiques alimentaires qu’elles soient bonnes ou à améliorer… Et oui, je vous vois venir … l’hiver approche mais il ne sera pas possible de manger tous les jours tartiflettes et raclettes. Oui, je l’avoue … j’aime bien aussi:)

Règle #1 : Consommez chaque jour plusieurs sources de gras

Vous ne le savez peut-être pas, mais de la qualité des graisses que nous consommons, dépendent plusieurs fonctions biologiques importantes : l’équilibre de l’humeur, la fluidité du sang, le niveau d’inflammation de l’organisme. Votre santé dépend donc de l’équilibre entre les graisses saturées, monoinsaturées et polyinsaturées de votre alimentation

Alors concrètement, que mettre dans son assiette ?

Privilégiez les bonnes huiles végétales

Pour la cuisson, il est préférable d’utiliser les huiles riches en omégas-6 et -9 comme l’huile d’olive, de tournesol ou d’arachide. Pour l’assaisonnement, il est conseillé celles riches en omégas-3 : l’huile de colza, de noix, de lin ou de soja. Vous pouvez même les mélanger selon vos goûts. L’huile que vous achetez doit être de première pression à froid afin qu’elle conserve tout son intérêt sur le plan nutritionnel.

Les autres sources de bons gras

-le gras des végétaux : avocat, coco, fruits à coque …

-l’oeuf

-la viande blanche

-le poisson dit gras : hareng, maquereau, sardine … Privilégiez les poissons de petite taille pour diminuer les éventuelles contaminations aux métaux lourds (oui, malheureusement, c’est parfois le cas).

A consommer … mais avec modération

-le beurre. Il est toujours à consommer cru. Il apporte alors des matières grasses saturées mais aussi de la vitamine A et D.

-les viandes rouges, la charcuterie

-les laitages et fromages

-les frites

Alors voilà, à vous de jouer ….et n’oubliez pas de prendre soin de vous !

Le Festival Alimenterre, vous connaissez ?

Bonjour à tous, j’ai le plaisir de faire partie et ce depuis tout récemment du groupe alimentation durable du Dunkerquois.

Le Groupe alimentation durable, c’est quoi ?

Une quinzaine d’acteurs impliqués dans le mieux vivre alimentaire sur le Dunkerquois réunis pour organiser des événements, temps d’échanges, enquêtes, actions au plus près des habitants afin de sensibiliser et d’accompagner le territoire pour une transition alimentaire économiquement, écologiquement et socialement viable.

Une action dans le cadre du Festival Alimenterre

Dans le cadre du festival Alimenterre, le Groupe alimentation durable du Dunkerquois vous propose parmi une sélection de 8 films sur l’alimentation durable et solidaire, 2 soirées ciné confiné autour des thématiques liées à l’alimentation, au bien manger, à l’engagement possible dans la transition écologique via des modes de consommation raisonnables et la place importante des femmes dans l’agriculture.

Prochaine SOIRÉE CINÉ-CONFINÉ AVEC LA DIFFUSION DE « RECETTES POUR UN MONDE MEILLEUR » VENDREDI 27 NOVEMBRE – 18H30 – événement gratuit

https://www.alimenterre.org/cine-debat-des-recettes-pour-un-monde-meilleur?fbclid=IwAR3pxeX1kUt-zwja2OOqG2qpAP-h-4_r0dgaUX-_eBWoz5wOStaS6qn-l9w

La projection sera suivie d’un temps de discussion pour échanger sur ces questions et vous présenter des initiatives concrètes afin de devenir vous aussi, acteurs du changement.

Retrouvez toutes les informations sur le site du festival alimenterre : https://www.alimenterre.org/le-festival-alimenterre-0.

N’oubliez pas de vous installer confortablement avant de lancer la projection depuis ce lien : https://www.imagotv.fr/festival/alimenterre/341

Bonne séance !

Ce que veulent les industriels!

Les industriels de l’agro-alimentaire veulent vendre … toujours plus. Ils utilisent alors les tendances de consommation du moment pour faire évoluer leur argumentaire commercial… en dépit du bon sens et de l’information du client. Ils sèment alors la confusion propice à leurs ventes. Le cas concret est celui de Daddy. Si la tendance est à une alimentation saine alors leur produit devient « naturel » : « Au commencement, Daddy est naturel ». Oui, il est naturel en étant issu de la canne à sucre ou de la betterave sucrière. Il l’est beaucoup moins après le processus du raffinage. Celui-ci enlève toute valeur nutritionnelle au sucre ! Cela occulte la vérité globale du produit.

Un argument commercial peut être trompeur. Alors, soyez prudent.e, lisez les étiquettes, informez-vous sur les conditions de fabrication, d’élevage … pour acheter en toute conscience ce que vous voulez et quand vous voulez ! Un.e consommateur.rice avertit, en vaut deux:)

Et n’oubliez pas : soyez gourmands.es, soyez curieux.ses, il est possible de bien manger et manger bien